cryolipolyse-par-contraste

Fonctionnement :

La lipolyse de contraste repose d’une part sur un phénomène physique bien connu : l’effet pelletier qui permet l’aspiration du pli adipeux dans un capteur spécifique (vacuum) et d’autre part sur un phénomène thermique qui consiste à chauffer le tissu graisseux puis à le refroidir avant de le réchauffer. Ce choc thermique entraîne un processus de dégradation des adipocytes par cristallisation des acides gras stockés dans la cellule graisseuse. Celles-ci sont très sensibles au froid, contrairement aux tissus environnants : nerfs, vaisseaux, fibroblastes, mélanocytes. Elles vont se dégrader et libérer progressivement leur contenu qui sera éliminé par les voies naturelles alors que les tissus adjacents restent sains.

La phase d’élévation de la température améliore le rendement de la cristallisation des acides gras d’environ 30% par rapport à la cryolipolyse « classique ». Elle présente également l’avantage d’être plus confortable.

Les résultats sont progressifs sur 3 à 6 semaines, reflet de l’élimination graduée de la graisse.

cryolipolyse-contraste

Indications :

Ce sont les adiposités localisées : ventre, poignées d’amour, dos (sous la bretelle de soutien-gorge), hanches (culotte de cheval), face interne des cuisses et des genoux.

cryolipolyse-contraste-patient

Résultats :

La perte de volume attendue est de 15 à 60mm en fonction de la zone traitée.

1 à 2 séances sont souvent nécessaires pour le traitement d’une zone.

Les résultats sont progressifs, afin de les optimiser il est conseillé d’intégrer ce traitement dans un contexte d’hygiène de vie correcte : alimentation équilibrée, activité physique.

resultats-cryolipolyse-01

resultats-cryolipolyse-02

resultats-cryolipolyse-03

resultats-cryolipolyse-04

resultats-cryolipolyse-05